Catégories

C’est quoi la Marche Nordique ?

Définition de la Marche Nordique :

La marche nordique est une marche accélérée qui utilise des bâtons spécifiques (les « nordic-sticks », voir ci-après). Activité physique complète qui s’adresse à tous, du débutant au sportif confirmé, elle se déroule dans des milieux naturels variés.

Les Montagnes du Jura sont idéales : parcours plats, vallonnés voire accidentés pour les plus entraînés.

En tant qu’ Accompagnateur en Montagne, je peux vous proposer des parcours hors des sentiers balisés. Cette pratique appelée « Nordic-Trail » est très intéressante pour ceux qui souhaitent s’initier à la course à pied sur sentiers de montagne : elle sollicite moins les articulations des genoux tout en permettant un travail spécifique de renforcement musculaire (montée/descente) et d’adaptation de la foulée au terrain, très utiles en course de Trail.

Les débuts :

Comme son nom l’indique, la marche nordique nous vient des pays scandinaves et plus particulièrement de la Finlande. Dans ce pays, depuis les années 30, les skieurs de fond utilisent une technique de « marche avec bâtons » pour s’entraîner durant la belle saison. Il faudra attendre les années 70 pour que cette technique s’affine et deviennent une méthode d’entraînement pour les skieurs de fond de haut niveau.

Petit à petit les Finlandais se l’approprient comme activité physique de plein air à part entière, si bien que dès les années 90, le concept « Nordic-Walking » s’exporte et gagne l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, et les USA. Une nouvelle fois le succès est immédiat !

En France, l’activité prend son essor grâce à une ambassadrice finlandaise, Arja JALKANEN-MEYER. Pendant un temps, elle formera des encadrants « marche nordique » pour la FFAthlétisme. Parallèlement, les Accompagnateurs en Montagne qui le souhaitent (via leur syndicat le SNAM) peuvent se former et devenir « Instructeur de Marche Nordique » et ainsi associer leur connaissance du milieu montagnard à cette pratique sportive en plein développement.

La technique de base :

nordicguy1Appréciez la technique parfaite de notre « Homo Nordicus » :

  • Amplitude des bras
  • Propulsion efficace (longue et appuyée) avec ouverture des mains
  • Corps redressé, tête droite et regard lointain
  • Foulée ample, adaptée à l’amplitude des bras

 

Une fois cette base acquise, nous verrons , à l’instar du ski de fond (classique et skating), comment adapter notre gestuelle au relief du terrain de manière à conserver une vitesse de marche élevée. Ceci sera l’occasion d’exercices ludiques et toniques afin de développer la coordination « jambes-bras » et faire du renforcement musculaire.

Les bâtons (ou nordic-sticks) :

Ils sont similaires à ceux utilisés en Ski de fond : les tubes seront constitués de fibres de Carbone (mini 30%) et de fibres de verre apportant légèreté, rigidité et permettant une atténuation des vibrations contrairement à l’Aluminium. Les modèles télescopiques (même en Carbone) sont à éviter car moins costauds et sources de vibration.photo-batons-NW-KV

La pointe sera choisie en Carbure de Tungstène et non en Acier pour sa résistance à l’usure. Un « Pad » en caoutchouc peut s’avérer pratique pour ceux qui pratiquent en milieu urbain.

Ils seront équipés de gantelets permettant d’ouvrir la main sans faire tomber le bâtons (pour une propulsion efficace) de le ramener devant de manière fluide (le « swing »).

La méthode OTOP® :

MOTRICITÉ, QUADRUPÉDIE et VITALITÉ en pleine nature sont les principes essentiels de la MARCHE NORDIQUE OTOP ® :

  • La Marche Nordique OTOP ©  optimise notre motricité  sur tous les terrains par l’apprentissage de différentes techniques de déplacement.
  • Sa spécificité réside dans une méthode d’apprentissage efficace :   la  Méthode OTOP©  en 5  étapes et dans une pratique sportive, ludique qui améliore nos capacités physiques et proprioceptives.
  • La Marche Nordique OTOP ©  va bien au-delà d’une simple technique de marche avec bâtons. Elle entretient la vélocité, la souplesse et la légèreté dans notre vie quotidienne.

« En étudiant sérieusement le potentiel locomoteur qu’ offre la marche nordique et en le comparant à celui de la Méthode naturelle d’Hébert, on se rend compte que limiter l’activité à une simple technique de marche et à quelques mouvements gymniques est une erreur.
En effet, la motricité avec deux bâtons permet de transformer notre bipédie humaine en véritable quadrupédie. Nos jambes sont nos deux membres postérieurs et nos bras deviennent nos deux membres antérieurs. Le marcheur nordique se métamorphose en « quadrupède », capable de se propulser efficacement à des vitesses variées : en marchant, en courant, en slalomant, en sautant, en franchissant, en jouant…
Bien maîtrisée, la marche nordique procure des sensations de glisse et une aisance incomparable à se mouvoir sur tous les terrains. Évidemment, cela s’acquiert au fil des séances, au même titre que le ski ou le VTT ».
Propos de Jean-Philippe SAMEL, Accompagnateur en Montagne et créateur de la méthode OTOP.

 

     Sports Nature Evasion © 2010 - 2016 | Contactez-moi

Alexandre Foulc : 03.81.51.78.59 / 06.63.04.26.61