Catégories

Spéléo

Articles SPORTSNATUREEVASION concernant l’activité Spéléologie

Formation Spéléo Verticale – J1&J2

Après une première sortie « Découverte », ces clients reviennent pour un stage d’Initiation à la Spéléo Verticale sur 2 journées.
Avec les acquis techniques de leur stage, ils reviendront explorer de nouvelles cavités, plus belles et plus sauvages encore.
A bientôt les Amis !

Retrouvez les photos : Speleo-YvanVB-Oct2016
Et en vidéo (Merci Yvan) :

Gouffre Chevrier : une Grande Course pour amateurs éclairés !

Le Gouffre du Chevrier (Préalpes vaudoises) est l’une des plus belles cavités de Suisse romande. Il a aussi la réputation d’être le « moins 500m » le plus facile.

En effet, ce gouffre d’altitude (1711 mètres) comporte seulement quelques rappels de faibles hauteurs dès son entrée.

Le paysage géologique évolue au gré de la descente car nous traversons dans un premier temps une puissante épaisseur de calcaire avant de rejoindre une roche plus imperméable (marne) et du même coup la rivière souterraine !

Nous descendons en suivant ce contact marno-calcaire, fait de ressauts et de méandres confortables aux parois bien sculptées par l’eau. La progression plutôt agréable se termine dans une salle de belle dimension bien concrétionnée.

Cette exploration est un bel objectif envisageable pour des spéléos ayant déjà pratiqué et avec une bonne endurance (8 à 10h).

Sur réservation dès l’an prochain !

 

Un 14 Juillet sur la Tour Eiffel

La Spéléo mène à tout !

Le 14 Juillet dernier, j’ai eu la chance d’intervenir sur la Tour Eiffel avec quelques autres amis Cordistes/Moniteurs Spéléo du Doubs.

Nous avons mis en place les modules pyrotechniques le long des piliers de la célèbre Tour, pour le compte de la société Groupe F, spécialiste en création de spectacles pyrotechniques dans le monde.

Une fois les feux d’artifice tirés, nous avons démonté les installations jusqu’à l’aube :  « Il est 5heures, Paris s’éveille … ».

Après une courte nuit à l’hôtel, retour à la maison, des images plein les yeux : une expérience formidable !

Tournage d’un documentaire spéléo pour France 3

En novembre dernier, j’ai eu l’opportunité de participer au tournage de l’émission de France 3 : « Pourquoi chercher plus loin ? « , consacrée à la Spéléologie dans le Doubs et le Jura.

Différents thèmes ont été abordés :

Doubs : 2 camarades spéléo (un sourcier et un hydrogéologue) ont parlé du Karst jurassien et des circulations d’eau (réseau souterrain du Verneau); puis j’ai emmené l’équipe de tournage (7 techniciens/assistant/réalisateur) en compagnie de Jean-Luc K.  dans le Gouffre des Ordons pour parler de la spéléologie verticale.

Jura : connaissance des chauve-souris et autres animaux cavernicoles; découverte d’un lapiaz et autres formes de relief karstique de surface; photographie souterraine.

une partie de l'équipe dans le Gouffre des Ordons (Doubs)

une partie de l’équipe dans le Gouffre des Ordons (Doubs)

 

Spéléo : une discipline pour tous les âges (France Bleue Besançon)

This gallery contains 1 photo.

La spéléologie une discipline pour tous les âges

Samedi 17 août 2013 à 10h00 mis à jour le Samedi 17 août 2013 à 11h00 (reportage de Pauline Ben Ali)

L’activité n’est pas uniquement réservée aux passionnés de sensations fortes. Elle se pratique de 7 à 77 ans.

Spéléo de 7 à 77 ansDans la grotte des Faux-Monnayeurs près de Mouthier-Haute-Pierre dans la vallée de la Loue, Alexandre Foulc guide un groupe de dix personnes à travers l’obscurité. Plus la visite avance et plus les découvertes sont nombreuses. Les apprentis spéléo peuvent voir des fossiles et des petites crevettes blanches. Ils traversent des bassins remplis d’une eau à dix degrés. La température ambiante, elle aussi, est fraîche.

La discipline nécessite quelques règles de sécurité. Les vêtements tout d’abord, les visiteurs sont habillés d’une combinaison, d’un casque avec une lampe frontale, et d’un harnais. Ils avancent prudemment sur les pierres, se tiennent aux parois pour ne pas tomber car le sol est argileux à certains endroits de la grotte. Alexandre Foulc ponctue la visite en racontant des histoires. Dans les années 1830/40, des faux-monnayeurs avaient élu domicile dans la partie supérieure de la cavité, avant d’êtres arrêtés par la police de l’époque. Alexandre a arpenté plusieurs fois la grotte, et légende ou pas, il n’a jamais trouvé de pièces, nous dit-il…

La fin de la visite se conclue par une descente en rappel de trente mètres. Pour ceux qui ont le vertige un retour par la grotte est toujours possible.